AVENGERS: INFINITY WAR (2018)

Revoilà les protecteurs de la Terre ( et de l’univers?) de retour devant la caméra des frères Russo (encore eux après Captain America 2 et Captain America: Civil War) pour se mettre sur la gueule avec des ennemis quelconques à foison et nous en mettre plein la vue dans des scènes d’action parfois tellement « what the fuck » qu’elles en deviennent illisibles (voir la scène se déroulant en Écosse dans le film). Les Avengers sont donc à nouveau dans nos écrans géants pour la troisième itération de leurs aventures sobrement intitulée Infinity War. Et ce n’est pas la moindre de leurs aventures puisqu’elle les oppose au Titan Fou: Thanos que l’on nous tease depuis maintenant très longtemps. Depuis le premier Avengers en fait.

Et si Avengers premier du nom était un tour de force réussi car il rassemblait des super héros de tous bords en arrivant à les exposer au cinéma sans que cela soit un bordel monstre et tout en conservant et respectant l’univers de chacun; ici le défi est encore plus relevé car il s’agit de réunir les Avengers auxquels s’ajoutent Spider-Man, Docteur Strange, Black Panther ainsi que les Gardiens De La Galaxie. Tout un programme donc. Et après avoir vu le film, on peut dire que le challenge est réussi car malgré la foule de protagonistes (on va dire une trentaine), chaque univers est respecté et le ton de chaque personnage est aussi conservé. Dur défi que les Russo ont réussi à relever haut la main. Certes, les bases étaient déjà posées pour eux mais l’on s ‘imagine que cela doit être un sacré casse tête quand même lorsqu’on a 18 films et 10 ans de background derrière à exploiter. Mais c’est avec un grand ouf de soulagement que l’on constate que tout ceci s’aligne admirablement bien.

ça en fait du méchant à zigouiller!

Avec des procédés simples. Comme le fait d’introduire un pays (le Wakanda) ou un personnage avec sa musique caractéristique ou en conservant l’humour typique de chaque « clan », le film arrive à jongler avec tout ce petit monde sans nous désorienter. Par exemple, les gardiens ont un humour caractéristique qui revient à chacune de leur apparition. Il en va de même pour Spider-Man…. Et cela est mené sans que ça phagocyte tel ou tel univers. Plutôt pas mal. Autre réussite: la gestion de l’humour. Gros point noir de chez Marvel, il est ici encore bien présent mais s’estompe petit à petit au fil du film au fur et à mesure que les enjeux se font intenses et sombres. Seuls les gardiens continuent leur petit jeu de cabotinage mais sans que cela ne semble trop interférer avec la tension du film. Puis c’est leur marque de fabrique aussi. Après, tout est question de tolérance à cet humour aussi. Mais je trouve que c’est plutôt bien géré.

Le film a aussi l’idée plutôt efficace de diviser les super-héros en groupes divers qui ont chacun une mission à remplir. Cela permet de laisser du temps à l’écran à chaque individu et évite l’accumulation de personnages devant la pellicule. Le film peut alors respirer. Si l’on peut dire ça…

Allez les amis, courons tous vers la caméra! (vous remarquerez que ce plan n’est pas dans le film et est d’ailleurs très mensonger)

Niveau scénario, c’est basique. Voire très simpliste. On sait que Thanos recherche les gemmes pour son gant d’infini qui lui permettront de détruire la moitié de l’univers. Le transformant en une quasi divinité. L’histoire se contente donc simplement d’aller chercher une pierre, puis une autre, et encore une autre. Et nos chers Avengers ont tous des sous-intrigues liées à ces pierres. Un groupe doit en défendre une. Un autre doit empêcher Thanos d’en trouver une en la trouvant avant, etc, etc…Donc c’est pas bien folichon. Mais l’exécution de ce scénario est plutôt réussie. C’est fluide, ça va très vite, les évènements s’enchainent rapidement et les 2heures 30 du film passent assez vite. Il faut dire que c’est de l’action non-stop, le scénario se pose très peu et se contente du strict minimum niveau explications et mise en place des intrigues. Les fans de la BD et des « Team-Up » seront ravis de voir leurs héros favoris interagir avec leurs pouvoirs. C’est clair que c’est prenant et très fun de voir tout ça sous nos yeux de petits geeks qui en rêvions la nuit lorsque nous étions enfants…

Niveau réalisation, ce n’est pas fou-fou non plus. Quelques plans assez sympas. Quelques scènes oniriques réussies. Certains moments semblent comme suspendus dans l’air, mais ça ne va pas plus loin. Les effets spéciaux sont étonnamment assez réussis pour un film de ce calibre. Quelques incrustations ratées et quelques rares plans qui font plus jeu vidéo (très beau jeu vidéo attention) que film cinématographique mais c’est un écueil difficile à éviter pour une œuvre de cette ampleur. Sinon, les planètes visitées sont belles et facilement identifiables, donc pas grand chose à redire. Ah si, les Avengers avec ce film prennent clairement une dimension galactique et ça, pour les fans de Marvel, c’est plutôt cool.

C’est LE film où tout le monde regarde dans la même direction.

Certains personnages sont clairement plus mis en avant que d’autres (ici Thor, Thanos et Gamora me semblent des éléments clés de l’intrigue) mais c’est inévitable avec tant de protagonistes. Il faut faire un choix mais cela n’empêche que chaque héros à son petit moment tout de même. Mention plus qu’honorable au méchant, Thanos. Il est le personnage du film et Marvel a enfin réussi à nous présenter un méchant autre que le cliché du « je veux dominer le monde/ ou l’univers ». Un méchant aux intentions qui font qu’on arrive à le comprendre, qui en font un individu pas manichéen du tout, avec sa sensibilité et ses tiraillements intérieurs. Bravo donc! Faut dire que si ils se loupaient avec ce personnage tant attendu, c’était un peu fini pour ce film. Bref, Thanos est une vraie réussite. Il est le personnage le plus travaillé et touchant du film. Hormis peut-être un personnage qui peut faire tirer une larmichette en fin de film. Un méchant qui fera date dans l’histoire du cinéma je pense. Par contre, dommage que l’Ordre Noir (les Enfants de Thanos) n’aient pas été plus développés car ces méchants étaient assez réussis visuellement et auraient mérités plus de présence à l’écran.

C’est moi le méchant! Je suis tout puissant!

Alors tout le monde retiendra forcément le final du film. Évidemment. Fin qui était attendue quand on connait la bande dessinée et qui met dans l’expectative quant à la suite de cet univers cinématographique. Mais on pourra louer l’audace car ils sont tout de même allés au bout de leurs idées. Très jusqu’au-boutiste du coup ce film.

Le film n’est tout de même pas un chef d’œuvre. Je ne saurai dire si c’est le meilleur film de l’univers Marvel mais il se pose assurément dans le top. Rien de grandement notable dans ce film si ce n’est que sa fin fera pas mal parler. Le reste étant du Marvel classique plutôt rondement mené. C’est un divertissement et un blockbuster qui reste réussi et qui marque un tournant. Une grosse machine plutôt bien maitrisée et exécutée qui ravira grand nombre de spectateurs. Du solide, du costaud et du bien bon malgré tout.

Ma note: 8/10.

 

 

Laisser un commentaire