Carnage (2011)

Carnage est un film adapté d’une pièce de théâtre à succès appelée « le Dieu du carnage ». Pièce de Yasmina Reza que je ne peux que vous conseiller de regarder. Et regardez surtout « Art » , autre pièce de madame Reza qui se trouve être juste excellente.
753555_inline1_scale_450xauto
Mais je ne suis pas là pour parler théâtre, bien que je sois loin de dénigrer ce milieu, mais bien pour vous parler cinéma.
Donc, revenons à nos moutons, aujourd’hui je vais évoquer Carnage de Roman Polanski, adaptation réussie et maligne de la pièce citée précédemment.
Le film est donc très court, comme souvent avec les adaptations théâtrales, et repose évidemment sur ses dialogues et sa mise en scène. Seuls 4 acteurs dans ce film se déroulant uniquement dans un appartement. Mais quels acteurs!
Deux couples: Jodie Foster et John C. Reilly d’un côté puis Kate Winslet et Christoph Waltz de l’autre.
Ces deux couples sont réunis pour régler une bagarre ayant eu lieu entre leurs enfants plus tôt dans la journée.
Voilà le point de départ de ce vaudeville rondement mené.
carnagemovie
Et c’est très bon. La finesse des dialogues combinée au talent des acteurs font de ce film un petit bijou de sarcasmes, de non-dits, de faux semblants et de vacheries à peine masquées. C’est fin, c’est subtil, c’est un humour corrosif comme je les aime. Evidemment, on se doute que l’entente cordiale du début entre les deux couples va être rapidement mise à rude épreuve. Surtout lorsqu’il s’agit de parler d’éducation de son enfant; l’on sait tous que la critique est difficile à accepter dans ces cas là.
Et le film prend une envergure grandiose lorsque les protagonistes s’égratignent. On se surprend à voir les alliance se faire et se défaire. Entre les couples, entre les hommes, entre les femmes…cela part dans tous les sens et tous les débats viennent sur le tapis. Jodie Foster en miss altermondialiste et géniale mais moins que mon chouchou Christop waltz (un acteur de génie) dont le cynisme et le côté hautain dédaigneux transpirent à l’écran. Je l’adore!
Pas grand chose à dire sur ce film remarquablement bien écrit et mis en scène. C’est du théâtre à la base. Donc soit on accroche au pitch de départ, soit pas. Il faut aussi accepter le minimalisme de l’oeuvre. Sans grande prétentions.
Cela ne restera pas un grand film, c’est certain. Mais un bon moment pour qui veut bien le prendre.
La fin est néanmoins dommageable puis qu’alors que le film atteint des sommets d’espièglerie et de dialogues abrasifs; celle-ci se fait abrupte et envoyée à la va-vite laissant le spectateur avec un air bien idiot devant son écran. Très dommage car l’on se sent floué. Cela prouve aussi que l’on en redemande et que l’on souhaitait que les altercations entre ces personnages persistent plus. Je trouve néanmoins cette fin trop mal gérée.
1609460_3_8b1f_john-c-reilly-jodie-foster-christoph-waltz
Anecdote sympathique: le film censé se dérouler à New-York a en fait été tourné à Paris car Polanski aurait été automatiquement arrêté s’il s’était ramené aux USA pour tourner son film.

Ma note:7,5/10.

4 réflexions au sujet de « Carnage (2011) »

Laisser un commentaire