Get Out (2017)

Get Out doit sa sortie dans nos salles à son incroyable succès outre atlantique. Car effectivement ce film n’était pas programmé pour sortir dans nos terres hexagonales à la base.

Film d’horreur lorgnant plus vers le thriller constellé de lueurs d’humour salvatrices, ce Get Out est sorti sur les écrans au milieu d’une époque où les conflits raciaux latents se font de plus en plus ressentir aux USA. Témoignage probant d’un racisme que l’Amérique bien pensante a toujours plus de mal à dissimuler. Mais pas que l’Amérique…L’écho de l’aversion d’autrui, de la difficile compréhension et acceptation de la différence; se ressent aussi dans notre société française bien franchouillarde.

Bref, ce film s’attarde sur un sujet encore malheureusement bien trop d ‘actualité et que l’on pensait déjà ausculté et décortiqué sous toutes ses facettes. Mais il n’en est rien.
L’on peut toujours créer et surprendre sur ce sujet.

Chris Washington est un jeune photographe noir qui partage depuis quatre mois la vie de Rose Armitage. Il accepte de passer un week-end chez les parents de Rose, pour rencontrer sa belle-famille. Alors qu’il est inquiet des réactions que sa couleur de peau pourrait susciter, il est accueilli très chaleureusement par Dean et Missy Armitage. L’ambiance dans la grande propriété recèle cependant une atmosphère étrange, qui ne va pas en s’arrangeant lorsque les parents de Rose organisent une grande réception avec tous leurs proches.

Get Out s’avère très agréable à regarder. Comme dit précédemment il lorgne plus à mon sens vers le thriller que le pur film d’horreur même s’il est constellé de moments utilisant les codes de l’horreur.
Saupoudré de bons moments de détentes comiques au milieu de cette ambiance oppressante et malsaine avec une fin en guise de slasher sanguinolent typique du genre.
Le tout est très bien mélangé et condensé dans un film certes court mais qui réussit à nous passionner, de fait, du début à la fin.
Ne proposant aucun temps mort.

Mention spéciale aux acteurs du film qui se démenèrent pour rendre crédible ce qui pourrait s’avérer être une grosse farce de série B lorsque l’on découvre le pourquoi du comment.
Le réalisateur sait filmer le malaise, l’étrange ainsi que le trouble avec brio. On sent sur l’entièreté du long métrage que quelque chose est étrange, quelque chose dénote; et cela va crescendo jusqu’à la révélation des véritables intentions de la famille de Rose.

C’est donc un petit film d’horreur agréable qui s’en sort admirablement bien sur un sujet épineux et en plus avec un très petit budget.
Un moment qui fait froid dans le dos tant il se fait l’écho d’une vérité qui ronge encore nos sociétés dites civilisées et tolérantes.
Ce n’est pas le film d’horreur qui fera date et qui deviendra une référence pour moi mais il reste un film solide et qui donne envie de s’intéresser à la suite de la filmographie du réalisateur.
Très sympa.

Ma note: 7,5/10.

3 réflexions au sujet de « Get Out (2017) »

Laisser un commentaire