John Wick 2 (2017)

John Wick 2 qui est….ben la suite de John Wick avec toujours Keanu Reeves dans le rôle de…ben John Wick, tueur à gages à la retraite obligé de rempiler pour une sombre affaire de chiot et de vengeance…démarre directement là où s’arrêtait le premier. Et si le film nous annonçait encore plus d’action, de spectaculaire et de violence que le premier opus pour nous attirer dans les salles, on peut dire que le contrat est allègrement rempli.
Tout ce qui a fait le succès surprise du premier chapitre est ici amplifié et amélioré. John Wick 2 c’est John Wick 1 en mieux. Du moins pour tout ce qui faisait l’intérêt de cette, désormais, saga.
Et malgré les critiques dithyrambiques sur le film, qui s’accordent toutes à dire qu’il est très bon et très réussi; je ne peux m’empêcher de constater qu’il m’a moyennement plu….

Je ne comprends pas.
Enfin plutôt, si, je comprends ce qui fait que le film reçoit tant d’éloges. Pourquoi il plaît. Pourquoi j’ai beau avoir cherché, je n’ai pas trouvé de critiques négatives (ou alors justifiées; parce que des critiques non argumentées il y en a).
Je sais ses points forts et ses qualités mais ses défauts ont pris le pas pour moi sur toute la réussite du reste. Je pense que c’est pour cela que je n’arrive pas à être aussi enthousiaste que la quasi totalité des critiques.

Le film n’est pas mauvais. Loin de là. L’action défouraille à tout va, cela va à cent à l’heure. Le tout est impressionnant. C’est viscéral, fluide et intense. Et c’est surtout incroyablement bien filmé et mis en scène. Les bastons, les gunfights; tout est parfaitement chorégraphié et filmé avec des plans inventifs qui donnent du punch au film. Il est indéniable que niveau action, John Wick est un maître étalon qui détrône les habitués du genre.
C’est fou de voir comment quelques idées simples arrivent à dynamiser le tout. Comment quelques plans de caméra s’avèrent intelligents et rafraîchissants dans la façon de présenter de l’action testostéronée. Keanu Reeves a dû subir un entraînement de dingue pour manier à ce point les armes et gérer le corps à corps comme ça. Épatant. Vraiment.
Là dessus, rien à dire. C’est parfait. La réalisation est aussi très bonne. Superbe même avec certaines séquences où le travail sur les lumières est assez étonnant pour un simple film d’action. Il y a réellement une recherche artistique et de symbolique dans le jeu des lumières. Bravo à l’équipe derrière le film. Honnêtement là aussi il y a de quoi être bluffé. Il en va de même pour les décors avec des passages sublimes à Rome ou dans le musée vers la fin du film. Ce n’est pas qu’un simple film d’action décérébré car il y a un travail de peaufinage derrière digne des plus grands films. Il y a un soin apporté à l’ensemble que je trouve plutôt rare pour un film de ce genre.

Alors, certes, on s’étonnera toujours de voir que John Wick a beau se faire renverser, il semble avoir des jambes en béton qui ne se brisent jamais. On s’étonnera aussi de voir que ses adversaires, bien qu’ils soient des hommes surentraînés, semblent ne pas réussir à viser la tête de John Wick. mais c’est un film d’action et donc le réalisme et la crédibilité sont relatifs dedans. Place est faite à l’action pure et dure et avouez qu’un héros boitillant et aux portes de la mort tout du long ça a moins de gueule.
On pourra aussi regretter un scénario ultra simpliste. Mais bon, là aussi, on est pas là pour ça. John Wick ne se veut pas film avec rebondissements et intrigues à foison. Il faut que ce soit fluide et direct. C’est John Wick quoi!
Alors pourquoi malgré ces qualités évidentes, je n’ai pas réussi à accrocher?

Tout simplement parce qu’énormément de moments du film puent la ringardise pour moi!
Alors certains me diront que c’est normal que le film sente bon le parfum suranné des films d’action des années 80 et 90 car il est un hommage, un retour en force du film d’action d’époque avec un héros bien bad-ass qui ne se pose pas de questions. Ce à quoi je répondrai: oui, bien sûr, je vois les films auxquels vous faites référence et le ton que le film cherche à avoir, mais je trouve que cela manque totalement de subtilité. C’est trop gros! Trop boursouflé de partout! A un point que je n’arrive pas à voir autre chose. Si Expendables empruntait un chemin menant vers l’autodérision assumée, John Wick semble se prendre assez au sérieux. Et moi j’ai du mal avec ça.
En 2017, j’aurai espéré revenir à ce genre de film avec plus de subtilité comme je le disais.

Honnêtement, voir Keanu jouer le mec torturé par son passé en se baladant tête basse tout le long avec une posture comme s’il portait toute la misère du monde sur ses épaules ça m’a saoulé. c’est trop cliché puis vu et revu dans les films datés du genre. Puis tous ses flashbacks succins au début du film imprégnés d’une vive lumière orange qui durent le temps d’une image…Seigneur! Que c’est ringard! Puis n’oublions pas le méchant qui est forcément amateur d’art et qui adore se balader dans les musées à regarder des statues et des tableaux pendant des heures. On l’avait jamais vu ça! Surtout chez un mafieux. Puis parlons en du méchant! Le pur cliché grotesque et pathétique du mafieux italien. Avec sa coupe de cheveux et ses costumes si l’on m’avait dit qu’il était autre chose qu’un mafieux italien je n’y aurais pas cru. Tout dans ce film, surtout au début, est tellement poussif, vu et revu, criant de ringardise que j’ai eu très peur dès les premières scènes pour la suite. Fort heureusement après le passage à Rome, cela s’améliore. Mais ce fut trop tard pour moi car je n’ai pu éviter les écueils de l’imagerie grotesque que je m’étais faite du film.

Puis c’est quoi cette envie d’essayer de développer de l’empathie pour le personnage féminin du film qui appartient à la mafia italienne là? C’est juste nul car dès qu’elle apparaît on a juste envie qu’elle crève rien qu’en la voyant se déplacer et se tenir. Totalement hautaine et arrogante la meuf. Raté. Cette scène aura au moins eu le mérite de m’évoquer le jeu vidéo Hitman.

Bref, hormis ses scènes d’action génialissimes j’ai eu beaucoup de mal avec ce film. Puis les lenteurs dans le scénario n’ont pas véritablement aidé. Il faut dire que le film est peut-être un peu trop long. Surtout que les 10 dernières minutes servent juste a teaser le troisième chapitre.
Car oui, le film utilise un procédé qui se fait malheureusement de plus en plus dans le monde du cinéma; il prend le spectateur en otage en laissant une fin ouverte qui ne finit pas vraiment le film. Comme ça on est obligés de se ruer à aller voir le prochain film pour avoir enfin le fin mot de l’histoire. Ah que je n’aime pas ça. En plus, je l’ai tellement vu venir.
D’ailleurs en voilà un autre problème du film. Il est prévisible. Mais tellement prévisible!
Mais à un point!

On voit arriver les trahisons à des kilomètres. Le méchant est aussi facile à lire qu’un enfant qui vient de faire une bêtise. L’élément déclencheur des emmerdements pour le troisième film, on le devine mille ans à l’avance! Et quand la scène arrive, on sait ce qui va se passer. On sait ce que John Wick va faire! Pffff, aucune surprise. Mais vraiment quoi.
Si les scènes d’actions maintiennent éveillées ce n’est pas le développement de l’histoire qui va nous maintenir en haleine comme des fous!
Pouahlalah! Entre ce côté ringard et kitsch (bordel, c’est quoi ces sous titres avec certains mots en plus gros et colorés? C’est censé montrer que le réalisateur assume le côté kitsch du film? C’est censé être cool? C’est juste dégueulasse et en mode ringard 2000 please!) et le déroulement hyper prévisible de l’intrigue; le film ne m’a vraiment pas emballé.

En conclusion si vous voulez de l’action épatante qui vous en mettra plein les mirettes sur une musique électro rock imparable, John Wick est le film qu’il vous faut. Le maître en la matière. Techniquement irréprochable sur ce point.
Par contre, pour tout le reste, et à mon sens, vous devriez éviter ce film.
Je ne peux pas dire qu’il est mauvais. Surtout vu que je suis le seul à avoir été déçu visiblement. Il est assez bluffant et réussit parfaitement sa mission première mais je trouve que les à-côté sont assez ratés. Assez pour que je ne sois pas enchanté et emballé. Assez pour que je n’ai même pas envie de voir la suite malgré le teasing alléchant que s’efforce d’en faire le film…

Ma note: 5,5/10.

2 réflexions au sujet de « John Wick 2 (2017) »

  1. En même temps, je dois t’avouer que je m’attendais pas à plus qu’un film d’action avec des boum boums, et pas trop de réflexions. Mais bon des fois, ça fait du bien de voir ce genre de film ^^

Laisser un commentaire