LEGO BATMAN, LE FILM (2017)

Après le succès dingue et mérité de La Grande Aventure Lego sorti il y a quelques années, il avait été annoncé le développement de tout un univers cinématographique autour des Lego. Ben oui, c’est la grande mode des studios Hollywoodiens les univers étendus voyons.
Et il ne fut pas étonnant d’apprendre qu’un des personnage les plus marquant du film et les plus marquant tout court de l’industrie cinématographique se retrouve héros de ce film dérivé. Il s’agit bien sûr de notre cher Batman.
Le film ne m’emballait pas vraiment alors que je suis un grand fan du chevalier noir. les bande-annonces ne me faisaient aps rire et je trouvais que cela sentait un peu l’opportunisme financier. Mais après tout, j’avais déjà plein d’à priori sur le film Lego de 2014 alors qu’il a été un véritable coup de cœur pour moi. Certainement le meilleur film d’animation que j’ai pu voir depuis des années. C’est donc avec méfiance que je me suis motivé à aller voir ce Lego Batman.
Et grand bien m’en fasse car j’ai adoré! Ce film est fun, drôle, dingue et bourré de références jouissives!!!
Alors ce Lego Batman est peut-être inférieur au film Lego mais il n’empêche qu’il reste très bon. J’ai passé un très agréable moment au cinéma (quand je pense que juste après je suis allé voir RAID Dingue…grrr….). la première partie du film est un grand huit constant qui nous laisse très peu de répits entre les vannes et les brillantes idées. Tout geek de l’univers Batman et même DC comics trouvera son lot de références et de moqueries qui feront mouche. Moi j’ai énormément apprécié toutes les références au Batman des années 60 (aaaaahhhh ce fameux spray anti-requin!) ainsi que les piques faites à Suicide Squad (nyark, nyark). Un véritable bon boulot dans le travail de la personnalité de Batman en personnage arrogant, prétentieux et cherchant à ne laisser filtrer aucune émotion. Le personnage est hilarant et montre que les scénaristes sont des fans de son univers. Batman est véritablement choyé avec de telles personnes à l’écriture. Ils connaissent son monde sur le bout des doigts. J’ai pu rire de bon cœur sur plusieurs scènes notamment quand Batman brise le cœur du Joker en début de film où lorsqu’il actionne la sonnette de chez Superman totalement blasé.
Il y a plein de moments si funs! Et j’avais peur que le personnage de Robin soit d’une lourdeur insupportable après avoir vu la bande-annonce mais finalement non, il passe plutôt bien et est relégué au second plan je dirais même.
Alors évidemment, tout ce qui fait le « mythe comique » de Batman depuis des décennies est présent. Donc toutes les allusions gay-friendly dans les relations de Batman foisonnent. La relation Batman-Joker, Batman-Alfred et, of course, la relation Batman-Robin.
Il est certain que si vous n’êtes pas connaisseurs de l’univers de Batman ou de la Justice League, beaucoup de références vont vous échapper et vous ne comprendrez pas toutes les blagues. C’est un peu le risque avec ce genre de film qui s’adresse beaucoup à un public de niche. Mais l’histoire se suit aisément sans comprendre toutes les références du film et un grand nombre d’éléments comiques ne font pas appel à des connaissances poussées sur l’univers de l’homme chauve-souris.
De plus, je ne spoilerai pas mais je tiens à signaler que le film regorge de surprises et fait appel à des personnages issus d’univers bien autres que celui de Batman. Je pense que tout le monde sera contenté après son visionnage. C’est juste dément et complètement stupide. Forcément, j’adore ça.
Il y a tout de même quelques écueils à l’oeuvre. Le film souffre de quelques moments plus mous. Il y a des passages à vide où le rythme retombe. Quelques longueurs sont malheureusement à signaler. Dommage, car le film est principalement mené tambour battant. Il n’est pas non plus toujours drôle. Puis la morale du film qui est grosso-modo que l’on est plus forts ensemble que seuls nous est peut-être un peu trop matraquée. Au bout de la vingtième réflexion là-dessus, je pense que le spectateur l’aura compris. pareil pour l’isolement de Batman…les scènes nous montrant sa solitude dans son grand manoir sont un peu trop longues et nombreuses à mon goût. On a compris où le film veut en venir, merci les gens!
Puis il y a ce défaut inhérent à l’univers Lego qui est que l’action soutenue est parfois très peu lisible. Cela va trop vite et il s’avère difficile de comprendre ce qui se passe à l’écran.
Hormis ces quelques légers problèmes, le film est un bonheur rafraîchissant. C’est avec plaisir que l’on se replonge dans le monde des Legos ultra naïfs et émerveillés de tout (excepté Batman qui se force à être noir car bon il est Batman quoi, il a son standing à respecter). L’histoire est folle mais en totale adéquation avec l’univers. La plupart des blagues tombent juste. Bref, c’est globalement du tout bon.

Ma note: 8/10.

Laisser un commentaire