DEFENDONS LES MANGAS UN PETIT PEU!

Combien de fois le Renard n’a t-il pas entendu de bonnes mères de famille dire à leurs tendres rejetons « non, non, non, je suis d’accord pour t’acheter un livre, même une bande dessinée, mais certainement pas un manga! ».
A chaque fois, je m’étouffe, me contiens d’agir et de voler au secours du brave petit qui ne demande qu’à enrichir ses connaissances, qu’à découvrir un autre média en provenance de lointaines contrées.
Combien de fois ais-je entendu que le manga était une littérature pour enfants débiles, aimant la violence, que c’était stupide, grotesque, juste de la bagarre, etc, etc…
Mais que nenni!!!!!

Déjà le manga est le nom donné à la bande dessinée japonaise dans son entièreté.
Donc, vous croyez vraiment que les japonais ne se cantonnent qu’à des histoires de bagarre pour jeunes garçons???
Vous ne pensez pas qu’un esprit dissident pourrait éventuellement, peut-être,accessoirement, se permettre d’écrire un récit autre?

Et vous, madame mère, je reviens sur vous avec vos idées préconçues dignes d’une bobo snobinarde rêvant de voir sa mini-moitié finir médecin ou que sais-je d’autre, oui, vous madame, qui pensez certainement qu’un Astérix ou qu’un Gaston Lagaffe puissent être des bandes dessinées offrant une bien plus grande plus-value intellectuelle à votre enfant, vous qui me hérissez régulièrement le poil dans les librairies; je vous le dis; allez vous faire F…!

Car le manga est un style littéraire qui n’a pas à rougir parmi les innombrables bandes dessinées de tous horizons qui inondent notre marché.
Laissez donc votre petiot lire ce dont il a envie.
Comment peut-on se considérer comme une bonne mère et interdire en même temps l’accès à de la culture à son enfant?
Sous prétexte que l’on considère ce pan de culture inférieur, appuyé sur des préjugés infondés, voilà qu’on empêche le fruit de ses entrailles de lire!!!
Non mais j’vous jure!!

Souffrez madame de savoir que le manga m’a appris énormément de choses. il m’a déjà familiarisé avec le lexique japonais. Ensuite, grâce à certains mangas historiques (car oui, ça existe) j’ai appris plein de choses sur l’histoire de ce pays si différent du notre ainsi que sur sa culture.
Souffrez madame de savoir que certains mangakas ont été récompensés pour leurs histoires dans le monde entier, et pas seulement avec des prix récompensant la bande dessinée, mais avec des prix prestigieux de la littérature.
Un certain Naoki Urasawa écrit des œuvres s’étalant sur des décennies de l’histoire du Japon agrémentées d’enquêtes policières exaltantes. Des œuvres où leurs héros voyagent à travers le monde, s’ouvrant aux différentes cultures et proposant des dessins exemplaires montrant bien les différents traits des personnages selon leurs origines ethniques.

Car oui, autre cliché qui a la vie dure; les dessins des mangas ne sont pas tous identiques!
Fini le diktat des personnages déformés avec de gros yeux!
Cela existe encore, certes, mais face à un Berserk, une oeuvre de dark fantasy médiévale hyper réaliste ou face à un Vagabond, comment peut-on encore oser réduire le dessin d’un manga à ça???
C’est scandaleux!
Alors, arrêtons un peu de nous bloquer sur les dessins animés de notre jeunesse que diffusaient le Club Dorothée jusqu’à l’écœurement et réfléchissons deux minutes!

Le manga est un média en plein essor. Un produit culturel dont la France est le deuxième consommateur mondial. Un pan de la culture japonaise qui propose moult histoires passionnantes pour tous les goûts et tous les styles.
Ce n’est pas juste de la BD débile pour ados décérébrés.

On y trouve de tous les genres. Amour, érotisme, social, historique, science fiction, horreur…
C’est un incroyable berceau de création et d’inventivité dont le cinéma s’empare de plus en plus pour en faire des adaptations (trop souvent de manière catastrophique et ne leur faisant pas honneur malheureusement).

Alors madame, soyons honnêtes, peut-être est-ce vous qui vous fourvoyez complètement, peut-être êtes-vous totalement fermées et vous condamnez par vos actes réducteurs et castrateurs votre enfant au même raisonnement fermé que vous à l’avenir…Pauvre petit.

En tout cas, sachez qu’à l’aube de découvrir la paternité et toutes les affres liées à l’éducation et l’épanouissement d’un enfant, le Renard ne restreindra jamais son Renardeau à la découverte de quelque chose que ce soit.
Que j’apprécie l’oeuvre en question ou non!
Jamais je ne musellerai un jeune cerveau qui souhaite s’ouvrir à la créativité et à la découverte.
Je jure solennellement de ne jamais faire partie de ces personnes qui m’énervent tellement dans les librairies à snober les mangas ou autre genre de littérature. Tout est bon à découvrir dans ce monde.
Et vous savez ce qui est le plus drôle là-dedans madame?
C’est que si vous aviez laissé votre enfant acheter son bouquin, il l’aurait lu et peut-être que ça ne lui aurait pas plu finalement.

Fin de l’histoire.

9 réflexions au sujet de « DEFENDONS LES MANGAS UN PETIT PEU! »

  1. J’aime les mangas, j’en lis, je suis des collections, pas toujours tout le temps, parce que ça a un coût aussi… alors je les loue à la biblio et ça me permet d’en découvrir d’autres. Ceux qui parlent de l’histoire du pays m’intéresse, si tu as des noms, balance !! 😀

    Pour avoir lu des mangas et vus à la télé, j’ai souvent une impression de déjà-vu entre certains mangas, comme si le mangaka avait copié le style de l’autre, ou ses personnages. Les visages, même dans une même série, se ressemble parfois à tel point que je dois réfléchir pour savoir qui c’est.

    Pas toujours mais de temps en temps 😉

    1. C’est bien ça ^^ une amatrice de mangas^^Ben y’a Kenshin dont j’ai fait la chronique qui m’a appris beaucoup de choses sur le japon. Sinon tu as Vagabond, 20th Century Boys (un chef d’oeuvre), Zipang, GTO qui apprennent énormément de choses sur la culture du pays. Bref, y’a de quoi faire.
      Pour ce qui est du syndrome visages identiques, oui, sur beaucoup de mangas il y a ce problème. La faute aux dessinateurs qui ne sont à l’aise qu’avec un modèle de visage. Claymore, Dragon Ball, Kenshin…Plein de mangas souffrent de ce problème… Mais ça va, lol, grâce aux fringues et aux coupes de cheveux je m’y retrouve 😉

  2. Billet 100% validé par Madame Popcorn !
    Si je ne lis pas de mangas, je suis contre refuser la culture à une autre personne. OUVERTURE D’ESPRIT !

    PS. Bon début de paternité avec Madame Pingouin ! Faites nous un beau baby Dino ! 🙂

  3. Je n’ai qu’une seule chose à dire : Amen !
    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis, j’approuve, j’adhère, je signe. Y en a marre des gens qui considèrent que la BD et les mangas sont des sous-genres qui ne valent pas la peine d’être découverts. Je prépare un billet similaire sur la BD chez les plus jeunes, petite coïncidence ^^

Laisser un commentaire