LIFE: ORIGINE INCONNUE (2017)

Dernier film de SF en date, Life se révéla être une agréable surprise pour ma part. Notamment grâce aux bandes-annonces qui n’ont en pas trop dévoilé (fait de plus en plus rare de nos jours) et par le fait que je m’attendais à une faible resucée d’Alien premier du nom en peu inspiré.

Et je suis heureux de constater que je me suis fourvoyé.

Dans ce film on suit 6 astronautes résidant dans la Station Spatiale Internationale qui réceptionnent une sonde provenant de Mars (oui de Mars! Donc le sous-titre « Origine Inconnue » ajouté en France est totalement débile et injustifié puisque l’on  sait dès le tout début du film l’origine de la chose!…ggrrrrrrmmmbbbbbllll) contenant des échantillons de sol. Il se trouve que dans ces échantillons la preuve est apportée que la vie extraterrestre existe. Sous forme, certes, d’une sorte d’organisme unicellulaire microscopique, mais elle est présente. Et il se trouve qu’au bout de plusieurs expérimentations sur cette forme de vie, celle-ci va se révéler peu encline à la cohabitation avec nos chers astronautes. S’en suivra un survival horror spatial avec comme enjeu principal d’empêcher la bestiole baptisée Calvin d’atteindre la Terre.

Alors oui, vu le pitch le film peut sonner comme un plagiat d’Alien, ce qu’il semble être assurément. Même si je préfère voir cela comme une référence et un hommage à ce monument qui a inspiré tant de films du genre. Pour être honnête, le film se veut un savant mélange de Gravity et Alien.

Et malgré mes craintes qui se sont avérées fondées de ne voir qu’un film vu et revu au scénario prévisible et convenu, j’ai passé un très bon moment devant ce film sans prétentions.

Pourquoi?

Parce que ce film maîtrise savamment le suspens et les scènes de tension. Je pense n’avoir plus ressenti de tels moments de tensions au cinéma depuis un petit moment.

Du coup, on est pris dans l’histoire et l’on vit intensément les moments de suspens. Sur ce point le film n’a rien à envier à son illustre ancêtre. Franchement, entre la bestiole au design classique mais peu répandu dans le genre et l’utilisation intelligente d’une certaine véracité scientifique; les scènes sont palpitantes et intéressantes à suivre. Le tout s’enchaine de manière très fluide et les personnages sont justes assez développés pour qu’on se sente concerné quant à leur destin.

Niveau casting, pas grand chose à dire. Des acteurs chevronnés qui jouent bien. Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds, Rebecca Ferguson et Hiroyuki Sanada mettent tout en oeuvre pour nous immerger dans cette aventure spatiale angoissante et anxiogène.

De bonnes idées, des moments trépidants, un peu de gore, des moments faisant froid dans le dos; je n’en attendais pas plus de ce film qui est sorti sans faire trop de bruits malgré son budget et son casting.

Il est un bien meilleur Alien que ce qu’à pu être le lamentable Prometheus.

Je ne veux pas relancer de débat autour de ce film mais force est de constater que Life réussit avec brio à mixer tout ce qui fait la sève du premier Alien.

Pour conclure je dirai que le film n’invente rien et ne révolutionnera rien, loin de là mais il faut admettre qu’il est bien fait, bien emmené et qu’il fait indéniablement bien le job. Un plaisir divertissant qui ne paye pas de mine que je conseille de voir.

Il rend hommage à ses illustres prédécesseurs sans se contenter d’en être une pâle copie dénuée d’intérêt.

Ma note: 7,5/10.

2 réflexions au sujet de « LIFE: ORIGINE INCONNUE (2017) »

Laisser un commentaire