Mon Top 10 Tim Burton

Avec son retour au cinéma dernièrement pour le film Miss Peregrine et les enfants particuliers (vous n’avez qu’à cliquer sur le nom du film pour accéder à ma chronique), j’ai pu constater que ce réalisateur faisait toujours autant parler de lui. Que ce réalisateur était toujours aussi clivant. Et, constatant que j’ai vu l’entièreté de ses films, je me suis alors décidé à vous proposer un petit top 10 sur le boulot du monsieur.

Mais en premier lieu,voici un petit rappel de ses réalisations dans l’ordre chronologique:

-Pee Wee’s Big Adventure (1985)

-Beetlejuice (1988)

-Batman (1989)

-Edward aux mains d’argent (1990)

-Batman: le défi (1992)

-Ed Wood (1994)

-Mars Attacks! (1996)

-Sleepy Hollow (1999)

-La planète des singes (2001)

-Big Fish (2003)

-Charlie et la Chocolaterie (2005)

-Les Noces Funèbres (2005)

-Sweeney Todd: le diabolique barbier de Fleet Street (2008)

-Alice au Pays des Merveilles (2010)

-Dark Shadows (2012)

-Frankenweenie (2012)

-Big Eyes (2014)

-Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (2016)

Donc 18 films au total. Desquels, il va falloir que je ressorte mes 10 favoris. Et bien, c’est parti!

10. Beetlejuice.

220281

Le film a peut-être mal vieilli et les acteurs principaux surjouent mais l’on voit déjà la patte de Burton entre délires visuels et humour morbide. La mort est associée à l’humour, aux couleurs, à la joie; ce qui sera un thème récurrent dans la carrière du monsieur. De plus, Michael Keaton bouffe le film de par sa prestation habitée en à peine 20 minutes de présence à l’écran.

9. Sweeney Todd: le diabolique barbier de Fleet Street.

sweeney-todd-the-demon-barber-of-fleet-street

Adaptation d’une très célèbre comédie musicale, Sweeney Todd est une réussite visuelle et , en plus, Johnny Depp n’y est pas insupportable et y joue bien! Malgré une prestation excellente de Bonham Carter et une ambiance gothique et poisseuse à souhait je place ce film seulement neuvième car je n’aime pas du tout quand il y a des chants dans les films! Certes, c’est une comédie musicale donc logique qu’il y en ait mais j’atteints avec ce long métrage mes limites. je ne le regarderai pas en boucle alors qu’il est plein de qualités, c’est certain.

8.Mars Attacks!

martians

Assez mal considéré dans sa filmographie, ce film est pourtant un vibrant hommage aux films de SF des années 50. époque au cours de laquelle les films étaient faits de bric et de broc. En plus de crier son amour pour cette époque dont il s’est tant abreuvé, Burton frappe un grand coup avec ce film en faisant une critique féroce de l’Amérique, du gouvernement, des médias et du tout hollywood. Il ridiculise tout par le biais de la bêtise des protagonistes (Nicholson en président des USA en tête) ainsi que par le côté délibérément nanardesque des évènements. Un tour de forced rôle et acerbe.

7. Big Fish.

bigfish1

Un film émouvant sur les difficiles relations père-fils  ponctué de très belles images. Une fable moderne pour les grands et les petits. De plus, ici, point de Johnny Depp mais un Ewan McGregor  subtil et touchant. Un film emprunt de douceur, de naïveté et de poésie.

6. Batman: le défi.

batman-returns-culteUn très bon Batman (dans lequel, déjà, il tuait les méchants; bien avant la polémique du dernier film…). Ici, la part belle est faite aux méchants avec une Catwoman et un Pingouin interprétés avec brio. Ces personnages sont juste géniaux. Quel casting réussi! Ajoutez à cela une Gotham City gothique à souhait sous la neige, une musique de Danny Elfman à son meilleur niveau et vous obtenez là une pépite cinématographique menée tambour battant avec de personnages tous marqués par de la folie et de gros conflits intérieurs.

5. Les Noces Funèbres.

les-noces-funebres-de-tim-burton_4581443_1

Film d’animation (stop-motion), lui aussi très emprunt de gothisme avec un style graphique très réussi. Alors, oui, il y a aussi des chants mais pas à foison et de plus, ils sont tous réussis. C’est drôle, poétique, triste…Un conte macabre et lugubre qui nous montre que la vie est austère mais que le monde des morts, lui, est par opposition très vivant. Très joli. Une histoire simpliste mais qui touche en plein coeur.

4. Frankenweenie.

frankenweenie-tim-burtonEt oui, je le place en quatrième position celui-ci! Après le décevant Alice au Pays des merveilles et le pathétique Dark Shadows, je n’attendais plus rien de Burton. Mais il s’est lancé dans ce projet qui lui tenait à coeur depuis longtemps (Frankenweenie était à la base un court métrage issu de sa jeunesse) et il a retrouvé là une énergie créatrice que je croyais disparue.

C’est un hommage aux vieux films de monstres et de SF de sa jeunesse magnifié par le choix audacieux et judicieux du noir et blanc. C’est un autre film en stop-motion maîtrisée à son meilleur niveau. C’est drôle, touchant, astucieux et constellé d’images superbes et d’idées complètement folles. Burton a retrouvé une seconde jeunesse avec ce film généreux. Dommage qu’il n’ait pas eu la reconnaissance qu’il mérite.

3. Sleepy Hollow.

19255611

avec ce film, Burton a poussé son imaginaire gothique dans ses retranchements. Empruntant avec talent des codes du film d’horreur, le réalisateur nous entraîne dans une enquête sombre et macabre sur un cavalier sans tête assassin. La musique, les décors, ce brouillard constant; tout est réuni pour nous plonger dans un conte lugubre Burtonien. On y décèle même aisément du Edgar Alan Poe dans l’esprit. Un tour de force envoutant.

2. Ed Wood.

ed-woodCertainement sa meilleure réalisation! Un biopic consacré au plus mauvais réalisateur de tous les temps! Une perle narrative en noir et blanc menée par des acteurs habités (Martin Landau a même reçu l’oscar du meilleur second rôle pour son interprétation de l’acteur gothique culte Bela Lugosi pour ce film). La vie d’Ed Wood est tellement à la fois « what the fuck » et grandiloquente que Burton ne pouvait que s’amuser avec ce personnage. Un humour décapant au service d’un personnage haut en couleur et, tout cela, avec une certaine tendresse portée sur le réalisateur de nanars. Parfait.

  1. Edward aux mains d’argent.

Cinématographiquement parlant, Ed Wood est supérieur à ce film mais Edward m’a plus touché. Il fait partie de ces petits bijoux que je ne me lasse pas de regarder sous la couette en plein hiver avec un bon chocolat chaud. C’est beau (cette sublime musique de Elfman) , poétique, tendre, drôle…bref, il y a tant à dire. Tout est touchant dans ce film qui, ici aussi, égratigne la famille américaine modèle berceau de l’intolérance et du mauvais goût.

edward-aux-mains-dargent

Edward est tellement touchant avec sa candeur infantile. Burton signe ici son conte ultime. Une féérie qui reste ancrée dans les esprits. C’est beau, c’est bien réalisé, c’est une réussite et c’est mon numéro un 🙂


Voilà, voilà. C’était mon top 10 de ce brave monsieur. Force est de constater qu’à mes yeux, la plupart de ses bons films commencent à dater. Le réalisateur a visiblement perdu de sa superbe…et vous, quel serait votre top?

6 réflexions au sujet de « Mon Top 10 Tim Burton »

  1. 1. Big Fish 2.Sweeney Todd 3. Edward aux mains d’argents 4. Les noces funèbres 5.Ed Wood 6.Charlie et la chocolaterie 7.Beetlejuice 8. Sleepy Hollow 9. Frankenweenie 10.Mars Attacks

    C’est pas facile comme liste en fait xD

  2. J’en ai vu la plupart, mais Sleepy Hollow remporte la palme en ce qui me concerne. Je l’ai vu je ne sais combien de fois et l’apprécie toujours autant à chaque visionnage.
    J’ai aimé l’histoire de Sweeney Todd mais je n’aime pas quand ça chante dans un film ^^

  3. Comme toi, je placerais Edward aux mains d’argent en premier 🙂
    Bon je n’ai aimé ni Mars attack (je suis complétement passée à côté de l’humour) ni Big Fish (trop niais pour moi) mais le reste de ton top me plait bien ^^

Laisser un commentaire