PERDUS DANS L’ESPACE (2018)

Nouvelle série de SF de Netflix dont on nous a abreuvé le cerveau à grands renforts de publicités, Perdus Dans L’Espace est un remake d’une vieille série américaine qui fut outrageusement adaptée en film avec Matt LeBlanc (Joey de Friends). Passé le douloureux souvenir de ce film et le plus appréciable rappel de la série old school suintant bon les années 60; il est temps de s’atteler à cette nouvelle version.

Déjà, c’est assez sympa. L’idée de modifier le robot, ses origines, son aspect, et tout ce qui tourne autour de lui s’avère bonne. C’est vivifiant et cela promet des développements intéressants pour la suite. L’on ne peut aussi nier la qualité graphique et visuelle au rendez-vous. Le budget est là et cela se voit. Pour une série, c’est beau et dépaysant. La planète sur laquelle les infortunés Robinson (et les autres) se perdent permet de jolies choses visuellement parlant.

« oh bordel, c’est moi qui joue si mal que ça? »

Il en va de même pour ce qui est d ‘avoir pensé à changer le sexe du méchant de circonstance: le Dr. Smith. Passer d’un homme à une femme permet un jeu différent et un éventail de possibilités bien plus captivant.

Une série SF qui s’annonce sous les meilleures auspices donc…Mais…

Passée l’agréable surprise des débuts où l’on s’attend à quelque chose d’ambitieux et de frais, force est de constater que l’on à affaire à un énième show consensuel, formaté et terriblement prévisible. Dire à quel point l’on se trouve en terrain connu devant cette série serait un doux euphémisme. Tout est prévisible. Les Deus ex machina en carton pâte, les amourettes insupportables des deux ados débiles, les évènements inattendus et inintéressants qui arrivent de manière à rallonger artificiellement la durée du show histoire que cela tienne bien une saison… C’est d’un pénible…

« Mon dieu mais c’est le mec censé jouer notre père qui joue si mal? »

Bref, la série ne surprend pas vraiment. Mais pas du tout. Tous les poncifs du genre sont là et les épisodes s’enchainent très vite mais sans nous faire sourciller. Alors ce n’est pas désagréable, ça se laisse regarder, ça fait son petit boulot de divertissement…Mais ça s’arrête là. Pas de show grandiose ou de moments épiques et/ou déstabilisants. Aucune ampleur dans ce Perdus Dans L’Espace. Alors que le terrain était propice à cela.

Puis le défaut de la série étant aussi que c’est un divertissement familial. Mais à fond! Clairement! Ne vous attendez pas à du trop sombre, à de la violence ou à du sang. C’est très (trop?) familial. Vous pouvez donc regarder cette série avec vos chères têtes blondes mais ne vous attendez pas à grand chose alors. C’est balisé à fond. On ne s’inquiète pour aucun membre de la famille Robinson (forcément, c’est pour toute la famille, on ne va pas alors en tuer un personnage). Voilà, c’est très enfantin. Très « gentillet ». Après, c’est tout à son honneur d’assumer d’être un tel divertissement et il en faut mais ça sape toute intensité dramatique et tout intérêt selon moi.

Il y a aussi le jeu des acteurs qui m’a paru très moyen. Surtout celui du père de la famille Robinson. Il joue super mal non? Ou c’est moi? Et c’est sans parler du personnage dont j’ai oublié le prénom là. Le baroudeur trafiquant qui se la joue gros dur tout le temps. Qu’est ce qu’il cabotine! Et qu’est ce qu’il est mal écrit! Une sorte de Han Solo du pauvre insupportable qui en fait des tonnes avec ses répliques à la noix. A force de trop vouloir en faire un dur à cuire, il en perd toute crédibilité. Et les tentatives scénaristiques pour en faire un comic-relief par moments sont juste ratées tant il est pas drôle. En gros, ce personnage m’a tapé sur le système. Comme beaucoup d’autres tant ils sont clichés et se cantonnent à ces rôles justement trop étriqués. Le scientifique asiatique, le politicien arriviste….Bref, c’est pas très recherché tout ça.

ça fait un peu Power Rangers quand même, non?

Donc, en conclusion, je dirai que c’est une série qui n’a pas su capter le potentiel qu’elle pouvait avoir et qui s’est contentée du service minimum. C’est regardable mais très vite oubliable. Le résultat final étant alors très moyen. Pour tout vous dire, je me suis endormi devant l’épisode final et lorsque je me suis réveillé j’en avais totalement rien à foutre d ‘avoir raté la conclusion de ce show. Cela m’a même gonflé de devoir relancer l’épisode pour voir comment cela se finissait. Mon intérêt s’étant totalement estompé. Pas bon signe non?

Ma note: 5,5/10.

 

2 réflexions au sujet de « PERDUS DANS L’ESPACE (2018) »

Laisser un commentaire