SPIDERMAN: HOMECOMING (2017)

Le retour du monte en l’air au cinéma!!! Ouaiiiiiisss!!!! Enfin chapeauté par Marvel Studios!!!! Ouaiiiiiiiissss!!!! Avec un acteur qui a enfin l’air d’avoir 15 ans et avec le physique qui convient!!! Ouaiiiiisssssss!!!!!!!
Et le film au final n’est pas si top que ça!!!! Ouuaaa…..Euh, attendez, quoi?
Et oui, moi qui attendait ce Spiderman Homecoming avec impatience car Marvel m’avait teasé un film enfin digne de Spidey qui semblait fun, drôle, teenage; bref du Spider des débuts quoi; je peux dire qu’à la sortie de séance j’étais plutôt désappointé.
Alors qu’on se le dise, le jeune Tom Holland est clairement un excellent choix pour incarner  Peter Parker. Il a la gueule de l’emploi. Svelte,athlétique, proche de l’âge supposé de Parker…A noter qu’il possède cette sorte d’arrogance propre à l’adolescence à merveille. Il enchaîne donc les blagues parfois bien lourdes comme le fait notre monte en l’air dans la BD. S’avérant parfois parfaitement insupportable, il est le personnage adolescent fonceur et idiot qu’on attendait.
Bye bye Tobey Maguire et Andrew Garfield, l’on ne vous regrettera pas.
Le film démarre de manière très originale pour un film Marvel. Il démarre en found-footage et direct le ton de l’oeuvre est donné.
Ici, on veut s’amuser, s’éclater!
Cela nous évoquera parfois Kick Ass (mais sans jamais égaler le génie de l’oeuvre citée précédemment) car SpiderMan s’éclate comme un petit fou.
Exit les histoires sombres et les questionnements intérieurs. Marvel a voulu appuyer fortement sur la partie ado du personnage et s’éloigner des films précédents sur l’homme araignée en changeant de ton de manière radicale. Le sombre ce sera pour quand notre petit gars aura mûri!
Toute la première partie du film est un teenage movie gonflé à l’humour avec des répliques qui fusent de tous les côtés. Un teen movie sauce super héros; du jamais vu chez Marvel. Et ce mélange fonctionne plutôt bien.
Mais alors pourquoi ce film m’a laissé un avis plutôt mitigé me direz vous?
Et bien je vais vous la faire en mode SpiderMan avec les « pourquoi que c’est cool » et les « pourquoi que c’est la loose« .
C’est trop cool:
-l’ouverture en found footage
-l’insertion parfaite dans l’univers Marvel cinéma
-Tom Holland
-Michael Keaton dans le rôle du Vautour, joli clin d’œil à sa carrière
-l’humour qui fait assez souvent mouche
-les multiples caméos et références
-le casting d’ados autour de Peter Parker, surtout la fille rebelle chelou (elle est géniale!)
-Iron Man pas si présent que ça. Il ne vole pas la vedette à Peter, ouffff
– Happy Hogan (garde du corps de Tony Stark vu dans les 3 Iron Man) en mode blasé
-la musique punk rock, sympa
-le twist du dernier tiers bienvenu et qui apporte une tension aux abonnés absente jusque là
Homecoming t’es un loser:
-le scénario qui ronronne pendant un long moment; jusqu’au twist scénaristique quoi
– les effets spéciaux. Mais merde quoi! Dans ce genre de film, y’en a  toujours un peu qui piquent les yeux mais là c’est trop. SpiderMan a l’air de n’avoir aucun poids. Les phases aériennes puent le fake…Triste alors que c’est le propre de notre héros
-l’action trop souvent dans le noir
-l’action illisible, ceci découlant souvent du trop plein d’obscurité…
-le Vautour aurait mérité plus de présence. Keaton arrive a être très bon quand on le laisse s’exprimer…rarement. Un méchant Marvel en gros…
-trop peu d’enjeux pendant un long moment
-Tante May est sous exploitée
-puis c’est quoi cette incohérence horrible dans la continuité du Marvel Cinematic Universe!!! Bon y’a que les psychopathes de la continuité comme moi qui vont la remarquer mais quand même…
-le caméo de Stan Lee peu inspiré

En bref, ce Spiderman sonne comme une récréation au milieu de l’univers cinéma Marvel. le film est sans grand enjeu servant juste à introduire ce cher Peter au sein de tout ce schmilblick. C’est drôle, ça change, mais ça s’arrête là.
Pas un mauvais film car il reste agréable à regarder mais il n’apporte réellement pas grand chose contrairement aux autres films Marvel s’inscrivant après Civil War qui avaient tous un peu plus d’ampleur.
Le réalisateur réussit à nous amuser tant il semble à l’aise avec le côté teen movie de l’oeuvre mais semble bien moins à son aise pour ce qui est des scènes d’action. Dommage.

Ma note:6,5/10.

8 réflexions au sujet de « SPIDERMAN: HOMECOMING (2017) »

  1. Il est vrai qu’on oubliait trop souvent que Peter Parker était un ado au moment de sa morsure… on en faisait toujours un grand étudiant dans les autres films. J’aimais bien Toby Maguire, moi…. *pas frapper, pas frapper*

  2. Je vais me faire taper, mais je n’aime pas du tout Spiderman haha ! J’ai vu les autres, et du coup, j’ai un Gout d’ennui qui m’est resté. Je devrais conjurer le sort et aller voir celui-la, mais j’arrive pas du tout a me motiver. Mais c’est a chaque fois le cas en plus ! Je dois toujours me mettre un coup de pied aux fesses pour son Interpretation. En plus, j’ai horreur de Maguire, ce serait frais, mais voila, Motivation perdue dans un carton a la cave haha !

    1. Ben écoute, je ne pense pas que ce film soit grandement supérieur à ses prédécesseurs; je le trouve même inférieur a Spider-Man 2 de Sam Raimi par exemple; donc si tu es hermétique à l’araignée je ne pense pas que ce film va te réconcilier avec. Il n’a pas grand intérêt.

Laisser un commentaire