STRANGER THINGS – Saison 2

Quel plaisir de retrouver cette fabuleuse bande de jeunes issue de la petite ville d’Hawkins!
Que l’attente fut longue avent de pouvoir enfin poser les yeux sur cette nouvelle saison après une première saison rafraîchissante et pleine de bonnes surprises.
Alors, l’attente en a-t-elle valu la chandelle?

A vrai dire je reste plutôt mitigé à la fin de cette nouvelle saison.
Alors certes, le tout est toujours très bien réalisé, les musiques sont toujours aussi délicieuses, l’humour fait toujours mouche, le parfum d’aventures très eighties est toujours présent.
Mais il y a un peu le côté redite de la saison une je trouve.
Passée aussi la découverte de tous ces protagonistes et de cet univers; et nous nous retrouvons en terrain déjà conquis.

Alors oui, je ne peux pas bouder mon plaisir et nier que j’ai kiffé cette saison (surtout ses deux derniers épisodes d’une intensité folle!) mais il y a là tous les écueils d’une seconde saison en fait.
Outre le côté un peu identique à la première saison dans son déroulement et dans ses faits, je trouve que cela met du temps à se mettre en place. La série, maintenant assurée de rester pour plusieurs années, décide de s’étirer afin de tout mettre en place pour une vision scénaristique étalée sur plusieurs saisons.
Du coup, les premiers épisodes ont beau être plutôt bons, on trouve que cela ronronne gentiment. Que ça ne se dépêche pas beaucoup. Que les intrigues prennent leur temps…

Bien évidemment, le rythme s’intensifie dans la dernière partie de saison pour notre plus grand plaisir. Bien qu’il faille déplorer l’insertion d’un épisode qui servira certainement pour la mythologie générale du show mais qui fait un sale effet de soufflé qui retombe tant il est balancé à un moment trépidant de la saison…

C’est du tout bon, toujours, mais on espère que pour la troisième saison l’on en apprendra plus, l’on en verra plus sur cet « Upside Down » et que l’histoire ne se contentera plus du même schéma simpliste déjà utilisé par deux fois. On espère quelque chose de plus ambitieux. De plus tonitruant.
Cette deuxième saison fait réellement office de transition finalement.

Sinon, le casting est toujours un bonheur!
Cette année l’histoire s’attarde plus sur les personnages laissés un peu en retrait en saison une et c’est pas plus mal. Dustin et Lucas sont bien plus développés. Et ça fait plaisir. Au détriment de Mike qui faisait limite office de héros du show pour la saison précédente.
Il en va de même pour Steve qui a formidablement bien évolué et que j’apprécie beaucoup désormais. Alors qu’il était si détestable auparavant.
Honnêtement, pour ce qui est du développement personnel de chaque personnage, les scénaristes ne se sont pas fichus de nous. Et l’on sent en fin de saison qu’ils n’ont pas fini de les faire évoluer encore. Miam, vivement la suite alors.
Par contre, je ne trouve pas l’ajout des deux nouveaux enfants très utile pour l’instant; Max et son frangin…A voir.
Sinon, gros coup de cœur pour Erika, la petite sœur de Lucas, qui me fait délirer à chacune de ses apparitions. Je veux plus de présence pour elle dans les prochaines saisons!

Pour ce qui est des références, tout comme la saison une, celle-ci en est parsemée. Que ce soit musicales ou cinématographiques, encore une fois elles sont nombreuses et très agréables. On pense parfois à Aliens, parfois à l’Exorciste, à Ghostbusters (forcément) et à tant d’autres…
Tout ceci dans un profond respect et non dans un grand sentiment de plagiat.
Et à nouveau, surtout concernant toute l’histoire autour du personnage d’Eleven; je n’ai pu m’empêcher de songer au cultissime manga Akira qui semble être de plus en plus une oeuvre fondatrice de beaucoup de choses de nos jours.
De bien belles images. Épiques et classieuses dans cette saison à nouveau. Surtout pour l’épisode final.

En conclusion, cela reste toujours aussi bon. Bien réalisé, prenant, drôle et divertissant. C’est malin et ça ne prend pas le spectateur pour un idiot. Le casting joue toujours aussi bien et reste vraiment le point fort du show.
Dommage ce sentiment de « tout ça pour ça » et de frustration qui reste néanmoins en fin de saison…
Ils en ont certainement gardé sous le coude pour la suite…
Vivement!

Ma note: 7,5/10.

4 réflexions au sujet de « STRANGER THINGS – Saison 2 »

Laisser un commentaire