Sum 41 – 13 Voices

Déjà le septième album pour le groupe de punk californien le plus connu du globe. Album ô combien emblématique car il signe le retour de Dave Baksh dans le groupe. Dave étant le guitariste qui fut le plus important du groupe car il est  à l’origine de ses meilleurs riffs et solos (aaaaaahhhhh le riff de Hell Song….).
Donc un nouvel album intitulé 13 Voices qui a débarqué voici quelques mois dans les bacs.
Dès la première écoute on constate que SUM 41 est désormais bien loin du punk rock commercial de ses débuts. Et c’est tant mieux. le groupe a su évoluer depuis un petit moment déjà et à l’écoute de ce 13 Voices on remarque que l’évolution se poursuit.
Beaucoup moins radio-friendly qu’avant, les Sum nous délivrent un album de seulement 10 morceaux ( excepté les morceaux bonus) certes un peu court mais toujours efficace. Les bonhommes n’ont rien perdu de leur énergie. Ils ont toujours ce talent pour pondre des refrains fédérateurs ( Fake my own Death ou Breaking the Chain par exemple) qu’on a envie de reprendre et de chanter à tue tête. C’est clair qu’ils l’ont toujours le truc.
par contre les musiques ont bien évolué depuis les années collège. Comme je le disais, le tout est bien moins commercial et accessible même si cela reste assez facile d’accès. Musicalement, ils ont franchi un palier et continuent de s’amuser à changer de structure musicale et de style en plein morceau. On passe de la pop au punk puis avec un petit détour par le hard ou le garage rock. Ils excellent dans ces changements de rythme et réussissent malgré tout à nous fournir des morceaux digestes. Le morceau éponyme « 13 Voices » est le parfait exemple de la capacité qu’ils ont à passer du coq à l’âne dans le même morceau.
C’est donc un album honnête qu’ils nous ont pondus là. Dans la continuité du virage musical qu’ils ont entrepris il y a quelques années maintenant. Les riffs sont toujours ravageurs avec des soupçons d’électro ou de piano bienvenus. Si je devais émettre un bémol ce serait que je trouve cet album moins diversifié et moins « fou » musicalement que leur album précédent. C’est moins varié et moins surprenant je trouve mais à ça se laisse écouter avec plaisir.
Un album sympa et cool à l’image du groupe qui poursuit tranquillement sa petite carrière en ne se reposant pas sur les lauriers acquis par le passé.

Ma note: 7/10

11 réflexions au sujet de « Sum 41 – 13 Voices »

      1. Même pas ! Mais j’aime bien in too deep que je viens d’écouter sur You tube. Le style me fait penser à un autre groupe… leur nom va me revenir, mais pas pour le moment 😆

Laisser un commentaire