The Leftovers – Saison 3 (Finale)

Saison 3 et surtout dernière saison pour The Leftovers; un des show les plus sublime de ces dernières années et surtout les plus snobé (coucou les Golden Globes) d’un point de vue audience. Car les bonnes critiques sont là et sont foutrement légitimes!
Bref, concentrons nous sur cette dernière saison de seulement 8 petits épisodes (snif, snif…) qui conclue cette aventure mystique et introspective de fort belle manière.

Étonnamment, cette saison est plutôt drôle. La plus drôle des 3 en tout cas. Alors qu’on pouvait s’attendre à une final larmoyant et ô combien lacrymal quand on voit ce que furent les saisons précédentes; nous sommes ici confrontés à des moments étonnamment légers et prêtant à sourire. Et ça fait du bien!
C’est un ton inattendu pour le show et cela ne perturbe pas plus que cela le spectateur car les personnages ne se mettent pas à être des blagues ambulantes. Ils sont toujours aussi subtils et bien écrits. Leur développement personnel reste fluide, cohérent et passionnant à suivre.
Kevin continue de lutter contre cette image de nouveau Jésus des temps modernes qui lui colle à la peau. Et il en vient à parfois l’accepter. Complètement perdu et doutant toujours plus, fuyant toujours plus aussi la vie idyllique qui semble pourtant lui être promise…


Des années ont passé d’ailleurs pour nos protagonistes et de nouvelles cicatrices à leur existence semblent être apparues…Cicatrices dont on découvrira les origines au fil des épisodes.
Nora est toujours sublime, déchirée par la culpabilité de vivre une vie nouvelle et heureuse alors que son ancienne famille continue de la hanter…Puis il y a cette nouvelle perte émotionnelle pour elle…mais je n’en dirais pas plus.

On peut penser que puisqu’il n’y a que 8 épisodes et que ces épisodes doivent conclure toutes les intrigues de la série, le rythme du show va s’accélérer…Ben il n’en est rien!
La série est toujours aussi lente, prend son temps, pose ses scènes, est contemplative, bavarde ou alors pas bavarde du tout; bref, elle reste ce qu’elle a toujours été pour le plaisir ou déplaisir des spectateurs.
Cela peut parfois agacer mais c’est une ambiance propre au show. Une ambiance essentielle et propice aux torrents de tristesses et de douleurs qui habitent nos personnages.
j’ai dit précédemment que c’était la saison la plus légère, certes, mais il n’empêche que Leftovers reste Leftovers et nous promet donc des moments de puissance émotionnelle extrêmes et saisissants.
C’est juste, comme toujours, magnifique et bouleversant.
Les acteurs aidant énormément de par leurs interprétations habitées.

On pourra regretter que certaines intrigues soient trop vite expédiées. Par exemple avec la conclusion inattendue et intempestive autour de la secte.
On regretta aussi le retour de certains personnages emblématiques du show qui font l’effet d’un soufflé. Le chasseur de chiens de la saison 1 fait plaisir à revoir mais…Tout ça pour ça????

Oui, certaines intrigues sont expédiées au détriment du « ciment » de la série; la relation entre Kévin et Nora.
Car au final qu’est Leftovers si ce n’est une série sur le deuil et sur la difficulté à se reconstruire et à aller de l’avant après un terrible drame??
Toute l’essence du show tournait autour de ce couple et de leur difficile histoire d’amour.
On aboutit ici à une conclusion magnifique pleine de regards échangés tendres, de non dits et de larmes.
C’est une conclusion qui pourra décevoir mais qui s’avère être parfaite dès lors qu’on cerne les intentions du show.
C’est juste beau, grandiose et l’on est dégoûté lorsque résonnent les dernières notes annonçant la fin de la série.
Leftovers est une perle télévisuelle.
Rare car osée et difficile à proposer à des spectateurs toujours plus dans l’immédiateté et dans le spectaculaire.
Je ne sais si une chaîne aura encore l’audace de proposer une telle série de nos jours.
Il n’empêche qu’elle est un des dernier bastion de la recherche artistique télévisuelle. Une oeuvre à fleur de peau qui sent l’amour de l’humain et de la vie par tous les pores.

Cette troisième saison n’était certainement pas la meilleure de la série mais elle fut très agréable à suivre et mit un terme aux aventures de personnages terriblement humains et attachants. Elle se vaut surtout grâce à l’incroyable performance de Justin Theroux et Carrie Coon qui phagocytent la série par leur talent incroyable.

Ma note pour cette saison: 7/10.
Ma note pour toute la série: 9/10.

Laisser un commentaire