The Ranch ( Depuis 2016)

Nouvelle série avec Ashton Kutcher en tête d’affiche et aussi avec Danny Masterson à ses côtés, reformant ainsi le duo qu’ils formaient dans la mythique série « That 70’s Show » (ou ils jouaient respectivement les personnages de Kelso et Hyde); The Ranch est une véritable déception. Loin du niveau qualitatif auquel nous a pourtant habitué Nertflix.

Et pourtant dans cette histoire où un fils dont la carrière de sportif est au point mort (Ashton Kutcher) décide de retourner vivre au ranch familial géré par son père ( le très bon Sam Elliott) et son frère (Danny Masterson) on ne peut pas accuser le niveau des acteurs d’être la cause d’un tel ratage. Ils sont bons et font ce qu’ils peuvent avec le scénario et les blagues soit poussives soit ultra téléphonées qu’on leur donne.
La série arrive avec 20 ans de retard. Voire 30. Je pense qu’elle aurait cartonné au début des années 90 aux côtés des Roseanne ou des Married…with Children (« Mariés, Deux enfants » en France) mais elle est d’un ringard à toute épreuve aujourd’hui.
Tout y est cliché et poussif. Le père ultra conservateur au point qu’il en devienne limite détestable. En tout cas pour moi certaines blagues ne passent pas. C’est même plus de l’humour pour moi. Après peut-être que cela fait rire les bouseux du Texas profond…Quand on voit qui ils ont élus….
La série ronronne ne proposant que des histoires ultra éculées dans ce genre de sitcoms. C’est prévisible, sans saveurs, répétitif. Les décors font cheap, etc, etc…

Au mieux on sourit devant quelques épisodes. J’ai dû rire maximum 10 fois devant les 20 épisodes de la saison une. c’est peu, trop peu…

De plus, les scénaristes ne se sont pas fatigués pour les personnages principaux. Le personnage joué par Kutcher a exactement le même caractère que son personnage du 70 Show. Un idiot ne pensant qu’au sexe. Pareil pour celui de Masterson qui est un cynique obsédé par les bières et déviant sexuel… On a l’impression de voir les mêmes mais en bien moins inspiré. Quelle paresse scénaristique! Et le pire, c’est que bien plus tard dans la série un autre acteur issu du 70 Show rejoint nos deux hurluberlus et sa personnalité est aussi à l’identique de celle qu’il a dans la série précédemment citée.
Ce ne serait pas un peu du foutage de gueule? Niveau recyclage, ça va loin là!

Bref, le tout se regarde sans grand intérêt, donnant l’impression d’être devant une sitcom désuète parfaite pour digérer l’après-midi d’un plat bien trop gras lorsqu’on est aux limites de l’endormissement pour sa sieste.
Rien de bien folichon et distrayant.
C’est paresseux et très peu drôle.

Ma note:4/10.

2 réflexions au sujet de « The Ranch ( Depuis 2016) »

  1. Oh mince ! J’hésitais entre celle-ci et The OA (rien a voir quoi xD), parce que Revenge n’est plus Dispo sur Netflix, donc en remplacement, mais là tu fais sévèrement peser la Balance pour The OA quoi. Tu l’as vu ?

Laisser un commentaire