THE SECRET (2012)

The Secret où le premier film du frenchie Pascal Laugier censé le lancer dans une carrière américaine après le succès d’estime de son Martyrs (que je trouve mérité car Martyrs est un film d’horreur bien sympatoche tout de même) sorti en 2012 avec Jessica Biel en tête d’affiche et qui s’avère être malheureusement (pour le réalisateur et pour nous pauvres spectateurs) un assez beau ratage….

Difficile d’évoquer le scénario du film sans trop en raconter car The Secret fait partie de ses films où tout l’intérêt réside dans son twist. Twist qui se veut bien évidemment inattendu et sur lequel le réalisateur espère capitaliser le succès du film. Mouais…
On va dire que le film se base sur le fait qu’aux Etats Unis, chaque année, des centaines d’enfants disparaissent sans raison. Sans explications. De ce fait d’hiver particulièrement sordide et troublant, Laugier a brodé toute une histoire autour. Histoire qui ne tient malheureusement pas trop debout…
L’histoire débute dans une ville minière paumée de l’Amérique qui sent bon la déprime et la misère sociale. Le chômage et la consanguinité y sont monnaie courante si vous voulez. Génial quoi.
Et depuis quelques temps, des enfants y disparaissent régulièrement sans explications aucune. Des rumeurs naissantes évoquent une créature appelée le Tall Man qui les kidnapperait la nuit tombée et s’enfuirait avec eux dans les bois.
Jessica Biel joue dans ce film une habitante de cette si charmante bourgade dont l’enfant va vraisemblablement être kidnappé par le Tall Man. Enfin…vraisemblablement…Bref, voyez le film quoi car tout y est trompeur.

Que dire sans trop en dire?
Déjà le twist choc du film n’apparaît pas à la fin mais au milieu du film. Ce qui est assez déstabilisant puisque les enjeux de l’intrigue se trouvent vite diminués suite à cette révélation et l’on se retrouve à suivre l’histoire en se fichant un peu de ce qui peut arriver aux protagonistes. Normal, on a eu notre grosse révélation et le sort de l’héroïne, ben du coup, on s’en contre-carre un peu. On regarde le film pour ça à la base. Donc cette étrange construction dessert le film malheureusement.
D’autant plus que si l’on se pose un peu à réfléchir sur ce twist, on en arrive vite à la conclusion que tout cela ne tient pas vraiment debout. C’est un peu tiré par les cheveux et assez peu crédible. Surtout devant la scène finale du film où l’on voit que…ben que…arfffff…comment dire? Que le tout peut être très vite démêlé sans trop se fatiguer pour les gens touchés par ce « secret ».
M’enfin.

Le film essaye aussi de toujours nous maintenir dans le doute quant à la raison de ces disparitions. Flirtant toujours avec le côté fantastique. Et quand la vérité tombe, ben le soufflé retombe aussi en fait…
N’est pas M. Night Shyamalan qui veut!

Si l’on ajoute à ça des détails comme le fait que dans la nuit noire en pleine forêt notre héroïne arrive à suivre des traces de pas au sol sans le moindre éclairage (jamais vu une lune aussi puissante de ma vie bordel) et d’autres invraisemblances du genre, on se dit qu’au final le tout est un peu trop too much. L’intrigue est lente et s’étire inutilement aussi je trouve. Je tiens aussi à dire que je trouve le jeu de Biel assez approximatif parfois, mais bon, son personnage est assez mal écrit car, pareil, si l’on réfléchit un peu, la morale qui l’habite, est complètement conne et en contradiction totale avec le personnage qu’elle est censée représenter.

Reste au milieu de ce film mal tenu quelques bonne scènes et une ambiance bien maîtrisée.
Pas assez de choses pour me faire oublier que le film reste bancal et mal géré par son réalisateur.
A essayer pour voir si son twist vous éblouira peut-être plus que moi.

Ma note: 4/10.

2 réflexions au sujet de « THE SECRET (2012) »

  1. Même sentiment que toi, la révélation du twist au beau milieu du film plombe absolument tout, et la suite devient longuette… Je me rappelle même pas de la fin, c’est dire si le film m’a marqué. Dommage parce que les quinze premières minutes (jusqu’à l’enlèvement de son fils, en fait) posait une ambiance plutôt pas mal!

Laisser un commentaire