Top 10 des films de Super Héros

Etant un geek et un fan de comics de la première heure et vu l’engouement qu’il y a depuis quelques années pour le genre super héroïque au cinéma, j’ai eu l’idée avec le pingouin vert de vous proposer le top 10 de mes films de super héros préférés. A savoir que j’ai décidé de ne pas y inclure bon nombre de films comme Sin City, Scott Pilgrim, V pour Vendetta ou encore 300 qui; alors qu’ils sont des adaptations de comics; ne sont pas à mon sens de véritables films sur le super héros tel qu’il s’inscrit dans la culture américaine depuis des décennies.

Numéro 10: Avengers.
AVENGERS-AGE-OF-ULTRON-image-des-personnages-au-complet-Robert-Downey-Jr-Scarlett-Jeremie-Renner-Go-with-the-Blog
        Ce film n’est pas un grand chef d’oeuvre et est plutôt un grand film d’action commercial consensuel mais il a le mérite d’avoir concrétisé et avec brio pour la première fois un assemblage de personnages disparates au cinéma. Rien à voir avec les X-men qui sont tous mutants mais ce film a réussi la prouesse de faire cohabiter un dieu extra-terrestre avec un homme machine et un patriote américain. Des personnages que tout oppose et pourtant cela colle très bien. Chaque personnage a son moment épique et se voit développé durant une ou plusieurs scènes. Le premier film a avoir démocratisé les grandes fresques super héroïques au cinéma (pour le meilleur ou pour le pire, c’est selon le goût de chacun) et qui a ouvert la voie au genre. Une réussite indéniable menée tambour battant, plutôt drôle et avec en guise de cerise sur le gâteau un impressionnant plan séquence lors de la bataille finale qui montre un véritable travail d’équipe digne des Avengers.
Numéro 9: Chronicle.
Chronicle
    Gros coup de cœur pour ce film petit budget filmé à la manière d’un found footage. J’ai apprécié la simplicité du film qui montre comment 3 jeunes se trouvent affublés de pouvoirs et comment ils évoluent avec. Le film est très naturel dans la réaction des protagonistes. Ils s’amusent avec au début jusqu’au dérapage de l’un d’entre eux. Ce n’est pas forcément celui auquel on s’attend qui deviendra le super héros usant de ses pouvoirs pour bien agir et inversement. Tout est frais et amené naturellement. J’ai bien apprécié le développement des personnages ainsi que toutes les astuces trouvées tout au long du film pour filmer en found footage. Le combat final est aussi assez impressionnant et nous laisse sur une note douce amère. Un premier film réussi. Une version simple mais originale d’exposer la naissance du super héros au cinéma.
Numéro 8: Batman, le défi.
Batman-Returns-culte
    Aaaaah Tim Burton…que dire de ce film si ce n’est que Gotham y est esthétisée à la perfection. Une ville gothique parfaite constamment noyée sous la neige. Un Batman froid et sans concessions campé par un Michael Keaton excellent. Et les méchants sont encore meilleurs, le Pingouin et Catwoman sont vraiment bien interprétés. Le jeu du chat et de la souris entre ces trois personnages rythme parfaitement le film. La musique de Danny Elfman finit de parfaire l’ambiance du film. Un grand film poétique tel un conte de noël macabre. Beau jusqu’à la scène de fin du Pingouin.
Numéro 7: X-men 2:
X-Men-2-Image-3
    Le meilleur film de la saga. Bryan Singer nous sert un film qui dès l’ouverture impressionnante avec Diablo nous accroche. Les dialogues sont maîtrisés et montrent parfaitement le conflit intérieur qui hante tous nos héros. Chaque personnage est bien développé. De Magnéto contraint de s’allier avec ses ennemis à Pyro qui hésite entre les deux camps. Wolverine y est plus bestial que jamais lors de l’attaque du manoir Xavier. Hugh Jackman nous livre ce que devrait être Wolverine à chaque fois; une bête enragée qui ne se contrôle plus lorsqu’elle se sent acculée. Brillant, avec une photographie parfaite et une caractérisation très proche du comics; le film est un plaisir indéniable pour les fans du comics.
Numéro 6: Spider Man 2.
new-amazing-spider-man-2-trailer-shows-off-the-green-goblin
    Là aussi, le meilleur de la saga. Des deux sagas Spider Man lol. Ce film, en plus de nous présenter un ennemi à la personnalité complexe et travaillée (pas comme dans beaucoup des derniers films du genre sortis) qui de plus est respectueux du produit originel; confronte notre héros a un solide questionnement personnel. Sa place de super héros. Doit-il sacrifier sa propre vie sociale et sentimentale ainsi que sa carrière professionnelle pour jouer le super héros? Pour sauver des vies qui le détestent ou le craignent? Son pouvoir implique des responsabilités mais veut-il les assumer? Mâtiné de très bonnes scènes d’actions et d’une bonne dose d’humour, Spider Man 2 est un film sur un Peter Parker qui prend conscience de ce qu’est réellement être un super héros. Un film sur l’accomplissement de soi. La scène du métro en est la preuve. Le développement personnel de Parker est terminé; il réalise ce qu’il est. Un super héros envers et contre tous.
Numéro 5: Incassable.
incassable-haut-3611492qoper_1713
    Et oui. Ce film de Shyamalan à l’époque où il faisait encore de bons films est bien un film de super héros. Un film sur la genèse du super héros exactement. Un véritable questionnement sur la nature du super héros et une analyse très poussée de cette culture typiquement américaine. Bruce Willis n’est finalement un super héros qu’à la toute fin du film. Un long cheminement. La naissance d’un homme qui prend conscience de ses responsabilités face à une capacité acquise malgré lui. Film ultra référencé et très réfléchi. Bien filmé avec une ambiance très réussie. Si une thèse devait être faite sur ce pan de la culture américaine, ce film serait un très bon point de départ.
Numéro 4: Les indestructibles.
Les-Indestructibles
    Je vous surprends peut-être mais il y a effectivement un métrage d’animation dans ce classement. Les indestructibles est drôle à souhait pour qui connait la culture super héroïque parfaitement. Bourré de clins d’œils pertinents, il est un vrai plaisir pour tout fan de comics. De plus, il a parfaitement assimilé tous les tenants et aboutissants des codes du super héros et nous mixe tout ça dans un film mené tambour battant. Efficace, très efficace.
Numéro 3: The Dark Knight.
3sdr
    Nolan inscrit Batman et son antagoniste Le Joker de manière ultra réaliste dans ce film. Si le comics Batman était réel, il se pourrait bien qu’il ressemble à ça. Très sombre, ce film est un déclaration d’amour au personnage du chevalier noir.  Son ambivalence ainsi que ses contradictions sont parfaitement mises en lumière si je puis dire. Un Joker édifiant de noirceur mais aussi de vérités sur l’humain. Un scénario travaillé et sans concessions sur notre société actuelle. Un film abouti jusque dans ses dialogues les plus simples. Un monument dédié au comics et à ses personnages.
Numéro 2: Kick-Ass.
artfichier_777966_5305170_201511240316181
    Du fun, du fun et encore du fun. Ce film est un plaisir jouissif tout du long. Kick-Ass est un défouloir gratiné de violence, de pop culture et de tout ce qui fait que les comics de super héros soient si cool à lire. J’ai longuement hésité sur sa place avec le Dark Knight mais je pense que Kick-Ass est devant car Nolan filme bien mais trop académiquement alors que dans ce film il y a beaucoup, mais beaucoup plus d’audaces techniques et de plans couillus. Encore un film sur la genèse d’un super héros. Sur un ado lambda qui se décide à agir pour autrui en mettant sa propre vie en péril. Un film en guise de montagnes russes. Tout y est frais et pourtant si classique. Des musiques aux dialogues, tout y respire le fun. On ne s’ennuie pas et on reste avec des images plein la tête. Des personnages cool, des scènes violentes à souhait, des références pop à foison, un message d’altruisme, de courage et d’abnégation; bref, un film de super héros total.
Numéro 1: Watchmen.
hero_EB20090304REVIEWS903049997AR
    Totale réussite. Snyder nous présente un film tiré d’un comics jugé inadaptable. Un pavé qui devrait être au minimum une trilogie si l’on devait tout traiter mais qu’il a réussi à condenser en un seul film, certes long, mais qui ne trahit pas du tout le comics original. Il le magnifie même avec des images superbes. Certains plans, beaucoup de plans sont identiques aux case de la BD. La bande originale y est parfaite et la photographie sublimissime. Un tel respect d’une oeuvre si dure; ça pousse à l’admiration. Un véritable travail de fan. Le film a été un échec commercial car vendu comme un film de héros lambda alors qu’il y a très peu de scènes d’action dedans. Il nous montre un monde uchronique dans lequel les super héros existent depuis la seconde guerre mondiale. De la géniale scène d’ouverture sur du Bob Dylan au final qui prend tout le monde à revers pour ce genre de film; on est subjugués par tant de maestria technique et scénaristique. Le film à une portée philosophique impressionnante. Il apporte beaucoup de questions sur les super héros sans jamais nous donner de réponses. A nous de nous faire notre propre opinion sur ces gens. De Rorschach au Docteur Manhattan, chaque protagoniste est charismatique et torturé à souhait. Un véritable plaisir que de se retrouver dans leurs pensées et de vivre leurs altermoiements. Un film crépusculaire sur la fin des super héros bourré de scènes magnifiques autant pour la rétine que pour la poésie des mots. La scène de la naissance du Docteur Manhattan en est un parfait exemple. Pour moi, le film de super héros qui représente idéalement ce qu’est ce genre à part avec tout ce qu’il faut se poser comme questions autour. Un must.


Et vous, quels sont vos films de super héros préférés ? 

Laisser un commentaire