X-Men Apocalypse (2016)

Patatras! Comme dit avec humour dans le film; « on est d’accords que les troisièmes films sont toujours les moins bons! ». Cette joke lâchée comme une attaque au film x-men 3 (la déception de la saga) peut aussi s’appliquer à ce film. X-men apocalypse est indubitablement le moins bon des films de la nouvelle trilogie. après un excellent X-men le commencement et un satisfaisant X-men days of future past, ce nouveau film peine à proposer un contenu intéressant.

Intéressons nous d’abord à l’histoire. Histoire bête comme chou et d’un classicisme navrant. Après des siècles de sommeil artificiel, le premier mutant de l’histoire, Apocalypse, se réveille et constatant un monde pourri jusqu’à la moelle décide de ravager la planète pour que de ses cendres seuls les forts subsistent et créent un nouvel ordre mondial purgé de ses tares. Et face à ses ambitions, on retrouve bien évidemment Charles Xavier et ses gentils petits X-men qui s’opposeront à lui.

Ce postulat de départ induit un film d’un déroulement tellement convenu et tellement peu surprenant qu’on peut déjà tout deviner du long métrage…Apocalypse va recruter ses sbires histoire de faire des combats à la fin  et Charles va aussi recruter ses X-men et les préparer au combat final. Le dénouement sera un combat dantesque et apocalyptique  duquel les bons sortiront vainqueurs. Monde sauvé in-extremis, bla-bla-bla. Certes, on peut dire que n’importe quel film Marvel ou autre se déroule ainsi mais à l’heure des Civil War, des Batman vs Superman et des Deadpool; le genre super héroïque tente de nous surprendre et de se renouveler que ce soit dans le fond ou la forme. Ce que ce film ne fait pas. On a la désagréable sensation que ce film aurait dû sortir au début de l’époque des films de super héros (époque de X-men 1 ou 2) mais que de nos jours il peine à se faire un place intéressante tant il est convenu et disons le franchement kitsch.

Oui, malgré certains effets spéciaux réussis et de bonnes idées de mise en scènes; à plusieurs reprises on à l’impression d’être plus face à un film Power Rangers que face à un film de super héros aux enjeux ambitieux et avec une réalisation mature. Certaines scènes piquent les yeux et semblent être des scènes totalement fan services ringardes avec les attitudes de poseurs des personnages (la scène finale est un exemple du genre, kitchissime à souhait). Il m’est arrivé de me dire devant le film « oh c’est pas vrai, il a pas osé! » …Bryan Singer est certes un excellent réalisateur et a fait un très bon boulot sur cette saga mais il serait grand temps qu’il passe son bébé à un réalisateur plus ambitieux et avec des idées fraîches.

Car franchement, niveau recyclage, ce film se pose là. Oh tiens, un film X-men! Bon alors, un scène flashback se déroulant à Auschwitz pour Magnéto; check! Une présentation de mutants qui s’affrontent dans une cage; check! Un caméo obligatoire de Wolverine; check! (navré mais je ne spoile pas tant il est devenu obligatoire dans cette saga qu’il apparaisse même s’il est inutile au scénario) un Magnéto partagé entre le bien et le mal; check! Une scène de destruction de l’école Xavier;check! Bref, ce film est un condensé, une resucée de toutes les scènes d’anthologie de la saga. Tout y passe. Des poncifs de la condition mutante aux effets de mise en scène; si vous aimez cette saga, vous ne risquez pas d’être perdus.

Et cette Jennifer Lawrence, qu’est ce qu’elle est insupportable en Mystique. Alors oui, elle est bankable auprès du jeune public mais doit on à ce point se la coltiner? Et de plus, jamais maquillée en bleu presque ce qui contredit tout le personnage des films précédents! Quand c’est pas Wolverine qui nous bouffe tout un film c’est elle!

Les autres personnages font de la simple figuration de toute manière. Malgré des Cyclope, Diablo et jean Grey convaincants, le reste du casting est inutile voire mal géré. Juste là pour faire le nombre même. Les cavaliers d’Apocalypse ont une personnalité quasiment pas développée…Hormis Magnéto qui devient franchement agaçant dans ce film a toujours ne pas savoir de quel côté se mettre…Puis la conclusion de l’histoire pour ce personnage est ridicule. Après tout ce qu’il a fait durant le film, comment peut-on lui pardonner juste parce qu’il retourne sa veste au dernier moment? Xavier ne lui en veut pas beaucoup et lui pardonne bien vite à son cher vieil ami. navré, mais là c’est réellement too much pour que sa rédemption passe sans aucune conséquence. Bienvenue chez les bisounours!
De plus, le film a été rallongé d’une demie heure qui n’apporte rien à l’histoire uniquement pour pouvoir intégrer Wolverine et l’arme X. Fan service quand tu nous tiens…

Il y a tant d’autres problèmes à ce film que je pourrai énumérer encore mais autant finir sur du positif; car il y a malgré tout de bonnes choses dans ce long métrage. Tout d’abord la transformation d’Angel en Archangel, bien filmée, bien viscérale, bien réalisée; une réussite. On a enfin un Wolverine bien violent et dangereux digne de l’arme mortelle et cruelle qu’il est. Un méchant qui possède un certain charisme ainsi qu’une grande puissance bien ressentie (fini l’éternel combat contre Magnéto). Et une scène superbement bien réalisée et toujours très fun avec Quicksilver.

Pour conclure, un film moyen. Vraie déception pour ma part; moi qui lis les X-men depuis si longtemps maintenant. Pas le meilleur film de la saga loin de là mais pas non plus une catastrophe industrielle. Un divertissement honnête qui sent malgré tout la redite et l’usure d’un genre plus qu’exploité.

Ma Note : 6,5/10

7 réflexions au sujet de « X-Men Apocalypse (2016) »

Laisser un commentaire